Bienvenue à Ferrière la Petite

Histoire du Village

Le village tire vraisemblablement son nom du minerai de fer contenu dans son sous-sol : au 19ème siècle, les agriculteurs n’en faisaient-ils pas, au bord des champs, des tas que Pierre Dumont, créateur de la sidérurgie à Ferrière-la-Grande, venait faire ramasser ?

 

Le village fut occupé par des mérovingiens au 6ème siècle, comme l’atteste la découverte d’un cimetière mérovingien au 19ème siècle.

 

Par la suite, il fut la propriété de divers grands seigneurs comme le duc de Croÿ (qui en fit réaliser deux représentations pour ses « album »)

ou le comte de Beaumont.

 

C’est Lebrun Lamoral de la Vigne qui donna au village son blason (les trois brèmes) et y fit construire sa demeure secondaire (l’actuelle mairie), qu’il légua à son gendre, Charles de Bousies, créateur de la faïencerie.

 

L’essor de Ferrière-la-Petite date de 1718, date où des potiers de Bouffioulx viennent y installer l’industrie du grès salé : en 1789, il y a 10 poteries dans le village, qui emploient la moitié de la population. Quelque temps plus tard vient s’y ajouter la production de faïences (1798 – 1868) qui fera la renommée de Ferrière-la-Petite.

 

A la fin du 19ème siècle, l’exploitation du marbre (déjà attestée dès la fin du 18ème siècle) se développe : l’escalier du Palais Royal de Bruxelles est fait en marbre de Ferrière-la-Petite, tout comme le superbe autel central de l’église.

 

Avec le 20ème siècle se crée la grosse industrie du Val de Sambre : bon nombre d’habitants vont aller y travailler, grâce à la ligne de chemin de fer inaugurée en 1885.

 

Le village ne vit plus vraiment en autarcie, même si les commerces locaux restent nombreux (48 cafés en 1914).

 

Le village connaîtra la dure période des guerres avec son lot de misère et de victimes (comme l’atteste le Monument aux Morts).

 

Ensuite, peu à peu (évolution de la civilisation oblige), il va perdre sa propre histoire pour se retrouver finalement au sein de l’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre, qui regroupes actuellement 43 communes.

 

 

Lien AGGLO

 

 

Résumé historique par Jacques Coplo, pour plus de détails sur l’histoire de Ferrière-la-Petite, des livrets ont été publiés (en vente au Syndicat d’Initiative) :

 

Histoire de Ferrière-la-Petite (Francis Liénard)

La Révolution à Ferrière-la-Petite (Francis Liénard)

L’école (Francis Liénard)

L’église (Francis Liénard, Huguette Liénard et Jacques Coplo)

Chemins de terre et chemin de fer (Jacques Coplo)

© Ferrière la Petite